L'importance du sommeil dans le cadre d'une perte de poids


Lorsque l'on souhaite rééquilibrer son alimentation et/ou perdre du poids, on se focalise très souvent sur... son alimentation et la dépense calorique. Or, vous allez le voir, courir avec des kilos d’heures de sommeil à rattraper n’est pas la meilleure option à choisir pour perdre du poids. Mieux vaudrait aller faire un petit somme.

En effet, de nombreux paramètres entrent en compte et sont à prendre en considération lorsque l’on a un objectif de perte de poids : votre état d’esprit, votre niveau de stress, la pratique ou non d’une activité physique/sportive régulière et la qualité de votre sommeil.


Aujourd'hui, c’est justement de ce dernier que nous allons parler : le sommeil.


Pensez-vous qu’un organisme fatigué, en manque de sommeil à qui l’on demande 1001 choses par jour sera à même de brûler son unique source d’énergie, notre graisse ?


De trop nombreuses personnes dorment mal ou trop peu pour de multiples raisons.


Il est important de prendre soin de vous et de vous soucier de votre sommeil pour être en bonne santé mais aussi pour vous aider dans votre perte de poids ou limiter les variations de ce dernier. Malheureusement beaucoup d'entre nous sont habitués à mal dormir et pensent ne pouvoir rien y faire et c’est là notre plus grande erreur : chaque problème a sa solution, même celui-ci.


En effet, un manque de sommeil peut avoir, et dans la grande majorité des cas a, un impact direct sur notre poids. Même si vous êtes fatigué, épuisé, à plat et sans la moindre énergie vous allez devoir assurer vos missions quotidiennes (travailler, réfléchir, discuter, vous occuper de vos enfants et/ou de vos proches etc…).

Pour accomplir tout cela il vous faudra de l’énergie et si vous manquez de sommeil, vous vous dirigerez vers la première source d'énergie facilement accessible et disponible : l'alimentation ! Évidemment lorsque nous sommes dans cet état nous avons rarement l’envie, la force et la motivation de nous préparer un joli bowl de saison coloré, savoureux et équilibré (pourtant, c’est très rapide à faire !) Non, notre organisme nous « réclame » des aliments souvent très sucrés et/ou très gras. Cela semble assez logique : cette catégorie d’aliments très énergétiques nous fournirait toute l’énergie qui nous manque mais dont nous avons pourtant tant besoin.

Or, en restant dans ce schéma là, chaque jour c’est donc un excédent énergétique qui s'accumule et que petit à petit votre organisme stock.


Le second effet néfaste d’un tel réflexe est que les aliments riches en sucres et en graisses de mauvaise qualité sont très difficiles et longs à digérer/assimiler pour votre organisme.

Voyez-vous où nous souhaitons en venir ? Oui, manger trop sucré et/ou gras va vous fatiguer : c’est un réel cercle vicieux !


Ce qui est incroyable, c’est que notre premier réflexe, aux premiers signes persistants de fatigue, est de courir à la pharmacie acheter… des vitamines bien sûr ! Et si nous les consomm