Tout savoir sur les fruits


Les fruits sont des pépites nutritionnelles. Ils sont source de vitamines, minéraux, mais participent également à l’hydratation pour certains d’entre eux qui sont riches en eau, comme par exemple la pastèque, que l’on apprécie tout particulièrement en été pour son côté rafraichissant.


Afin de bénéficier de l’ensemble de leurs bienfaits, il est important de les sélectionner issus de l’agriculture biologique. Ainsi, pour certains d’entre eux on pourra consommer la peau, qui concentre de nombreux nutriments (pomme, poire, nectarine, pêche…) tout en évitant d’absorber les pesticides et autres traitements qui se logent en priorité sur l’enveloppe externe du fruit. Certains pénètrent malheureusement aussi dans la chair du fruit, c’est pourquoi il est nécessaire de les sélectionner BIO.


L’idéal est de les varier au maximum pour bénéficier des différents minéraux et vitamines qu’ils apportent : certains seront plus riches en vitamine C, d’autres en potassium ou encore en provitamine A.


En plus du fait que votre fruit sera bien plus savoureux s’il est issu de l’agriculture biologique, de nombreuses études mettent en avant la différence de qualité nutritionnelle entre les fruits issus de l’agriculture biologique et ceux issus de l’agriculture conventionnelle.


Un exemple très parlant est celui de la pomme : une pomme de 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui en termes d’apport en vitamine C. Alors à quoi bon consommer des fruits pour leur richesse en nutriments s’ils en sont finalement dépourvus ? Quel dommage ! Et nous voilà à la pharmacie pour acheter des compléments alimentaires en tout genre, alors qu’une alimentation de qualité devrait suffire. Nous pouvons tous consommer moins mais mieux.

Et n’oubliez pas que les aliments bruts sont toujours moins onéreux que les aliments transformés. Alors en rééquilibrant votre alimentation de manière globale, c’est également votre budget courses qui est rééquilibré et les économies réalisées sur les produits transformés pourront alors être utilisées pour l’achat de produits issus de l’agriculture biologique. Sans oublier les fruits en « promotion » en magasin bio lorsqu’ils sont bien mûrs, prêts à être consommés !

Il est également primordial de consommer des fruits de saison. Pour cela nous publions chaque mois notre calendrier de saison, que vous pouvez garder sur votre téléphone afin de pouvoir l’utiliser durant vos courses.

Tout d’abord car c’est à ce moment-là qu’ils auront la meilleure densité nutritionnelle, qu’ils seront les plus goûteux, mais aussi car cela évitera une lourde empreinte carbone (transports, utilisation de technologies énergivores…).

A moins que vous n’ayez été prévoyant en allant à la cueillette des fraises et framboises en pleine saison pour les stocker au congélateur pour cet hiver.

L’idéal est ensuite de sélectionner une production locale. Pour cela, en fonction de la région dans laquelle vous habitez, vous pouvez tout simplement acheter directement au producteur, à la ferme. Sinon les AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne) existent ou autres associations regroupant des agriculteurs locaux et permettant de passer par un circuit court et local.

A chacun ses petits plaisirs, mais chez Make Me Healthy, nous aimons aller faire le marché, rendre visite aux producteurs à la ferme pour faire nos courses !

Vous l’aurez compris, l’idéal est de choisir des fruits BIO, de saison et idéalement issus d’une agriculture locale. Il y toutefois un dernier paramètre qui est extrêmement important : la dégustation de vos fruits. L’idéal est de les consommer crus, avec leur peau quand cela est possible, et fraîchement cueillis. Tout simplement pour bénéficier de leurs fibres qui participent au bien-être digestif mais qui permettent aussi de ralentir l’impact glycémique du fruit.

Les jus de fruits et smoothies sont à limiter au maximum et ne remplacent en aucun cas une portion de fruit. Même s’ils sont « maison » ou « 100% jus de fruits pressés » (sans ajout de sucre), il faut bien garder à l’esprit qu’un verre de jus de fruit contient généralement 2 à 4 fruits et ainsi le sucre de ces derniers, les fibres en moins ; alors qu’en croquant dans un fruit brut on n’en consomme généralement qu’un : une pomme, une orange, etc. Même s’il s’agit du sucre du fruit, c’est tout de même du sucre en excès au moment où il est consommé et de ce fait le jus de fruit augmente rapidement la glycémie (le taux de sucre dans le sang) qui chute ensuite et provoque une hypoglycémie réactionnelle. Résultat, on sollicite trop et trop souvent l’insuline, qui, dans quelques années sera fatiguée et décidera d’arrêter de travailler (en corrélation avec d’autres facteurs, cela peut entrainer un diabète de type 2). Par ailleurs, une insuline qui varie trop souvent peut entrainer un stockage des graisses, et surtout des fringales et donc des grignotages.


Comme pour l’ensemble des aliments, l’idéal est de consommer les fruits bruts. Vous pouvez simplement croquer dedans, ou les couper en dés dans vos yaourts au soja natures et fromages blancs, les tartiner de purée d’oléagineux, les ajouter à votre porridge pour un petit déjeuner gourmand, les cuire au four, en faire des brochettes de fruits, les tremper dans du chocolat ou encore des salades de fruits accompagnées de menthe et basilic frais…


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy






NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png