Le rôle de l’alimentation sur la qualité de la peau


Nous connaissons toutes les différents compléments alimentaires qui nous sont proposés pour améliorer la qualité de notre peau. Que ce soit au printemps avec les « comprimés soleil » ou en hiver avec les compléments « meilleure mine »… Mais avant les compléments alimentaires, n’y aurait-il pas une étape que nous aurions oubliée ? L’alimentation bien-sûr ! Nous le savons elle joue un rôle primordial sur notre santé mais également sur la qualité de notre peau : la santé de notre peau tout simplement.


Une bonne hydratation chaque jour est essentielle, avec un minimum de 1,5 à 2L d’eau par jour, mais l’alimentation peut également participer à cette hydratation. En effet, les fruits et légumes sont extrêmement riches en eau. Il faut compter en moyenne 85% d’eau dans les fruits et 90% dans les légumes. On comprend ainsi pourquoi ils participent à la couverture des besoins hydriques.

La peau s’hydrate de l’intérieur comme de l’extérieur, alimentation, hydratation et crèmes de soins seront vos alliées. Une peau hydratée sera plus belle et lumineuse mais aussi plus agréable : on évite les démangeaisons, rougeurs et tiraillements.


Maintenir une alimentation équilibrée sur le long terme, c’est aussi la clé vers une peau nette, un grain de peau amélioré, une peau resplendissante tout simplement. L’équilibre alimentaire n’est pas toujours simple à comprendre et à mettre en place mais une diététicienne pourra vous aider dans cette démarche.

L’idéal est de nourrir votre organisme avec des fruits, des légumes, des céréales complètes, des légumineuses, des oléagineux, des sources de protéines végétales et des huiles végétales.

Pour la qualité de votre peau, le mieux est de privilégier des produits bruts, idéalement bio, de saison, que vous transformerez vous-même.

En parallèle il est important de soigneusement éviter les produits industriels transformés, riches en sucres, graisses saturées et additifs ainsi que les céréales et produits raffinés qui auront un impact direct sur la netteté de votre peau. Il est possible de s’en rendre compte très rapidement, même souvent après un seul repas : les petits boutons arrivent et se multiplient.

Pour les plus jeunes cela peut accentuer l’acné avec un impact de l’alimentation sucrée et raffinée (céréales blanches, farines blanches, céréales soufflées…) sur la glycémie (taux de sucre dans le sang) et donc une sollicitation hormonale. Cette dernière est capable de stimuler la production de sébum qui a un rôle important sur l’acné lors de la puberté. Enfin, une alimentation ultra-transformée de ce type peut également accentuer l’inflammation déjà présente durant cette période.

A l’inverse une alimentation végétale équilibrée et riche en zinc pourra donner un réel coup de pouce pour lutter contre l’acné. Les shiitakes, les graines de courges rôties, les lentilles (blondes, vertes, corail, beluga), le pain de seigle, le germe de blé et le tahini (dans les céréales complètes) sont source de zinc.

Toutefois, peu importe l’âge, adolescente ou adulte, les produits sucrés auront un impact négatif sur la qualité de notre peau. En effet, une fois le sucre absorbé par l’organisme et suite à une succession de réactions internes, il peut amener à un vieillissement prématuré de la peau car il va cristalliser les fibres de collagène et donc approfondir les rides et la perte de tonicité.


Mais rassurez-vous, une bonne hygiène de vie, avec une alimentation plaisir et équilibrée vous aidera à éviter ces désagréments. Et notamment une alimentation riche en antioxydants ; ces merveilleuses molécules nous permettant de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement.

Pour se faire, il faut mettre le cap sur les fruits et légumes colorés pour leur richesse en vitamine C : goyaves, poivrons, citron pressé, choux, kiwis, cassis, fraises, litchis… Sans oublier la vitamine E, antioxydante également que vous retrouverez dans les huiles de germe de blé (d’où l’intérêt de consommer des céréales complètes, qui en contiennent), de tournesol et colza, l’avocat, les graines de tournesol, les oléagineux… ainsi que le bêta-carotène présent dans les carottes (et les légumes rouges et oranges), les légumes à feuilles vertes et les crucifères. Le bêta-carotène, en plus d’être un antioxydant va donner un réel éclat à la peau, s’opposer à l’enzyme qui détruit le collagène et doper la mélanine (pigment fabriqué par les cellules de notre peau, responsable de sa coloration et l’aidant à se protéger des rayons UV).