Pourquoi éviter les édulcorants ?


Il y a quelques temps nous vous expliquions dans un article comment réduire le sucre. Mais quid des édulcorants ? Sarah diététicienne et co-fondatrice de Make Me Healthy vous en dit plus !


Ils se nomment aspartame, sucralose, acésulfame K ou encore saccharine. Considérés comme « faux » sucres, ils sont utilisés dans de nombreux produits « light » afin de donner ce goût sucré tant apprécié, sans pour autant apporter les calories du sucre.


Cependant, il faut bien avoir à l’esprit que l’alimentation n’est pas uniquement une question de calories, mais bien de santé en premier lieu. Aujourd’hui, de nombreuses études démontrent les effets négatifs des édulcorants sur notre santé.


Nous savons que la consommation régulière d’édulcorants augmente le risque de résistance à l’insuline ce qui à long terme, entraîne un risque de diabète de type 2 (tout comme une consommation excessive et régulière de sucre).

Notre cerveau enregistre cette absorption d’édulcorant quasiment comme une absorption de sucre, dans le sens où il va mettre en marche les mêmes mécanismes et donc, entre autres, cette sollicitation d’insuline. Par ailleurs, cela entretien le goût pour le sucre et ce n’est donc pas une bonne alternative pour se « sevrer » de ce dernier. C’est un cercle vicieux car « le sucre appelle le sucre » et cette envie de produits sucrés se perpétue.


Une étude a mis en avant que les édulcorants perturbent la composition de la flore intestinale ce qui pourraient, à long terme, provoquer des troubles métaboliques tels que l'intolérance au glucose ou le diabète mais également d’autres pathologies en lien avec une flore intestinale déséquilibrée. Des études sont en cours encore aujourd’hui pour faire le lien entre la qualité d’une flore intestinale et des pathologies. Mais les médecins et chercheurs sont de plus en plus nombreux à mettre en avant l’importance de la flore intestinale sur notre santé.

Effectivement, utiliser des édulcorants peut être tentant, mais pensez bien à leurs effets sur le long terme qui seront néfastes pour votre santé. Optez davantage pour une diminution du sucre dans vos préparations. On peut par exemple très souvent diviser par deux la quantité de sucre des recettes, voir totalement la supprimer. Le banana bread en est le parfait exemple : il suffit d’utiliser des bananes bien mûres et le tour est joué. Si vous ajoutez du sucre, préférez un sucre complet.


Mais finalement la problématique est davantage à arriver à réduire petit à petit le sucre, habituer son palais à de nouvelles saveurs, tester de nouvelles recettes et se libérer de l’addiction au sucre. C’est un réel plaisir de consommer du sucre uniquement lorsqu’on l’a décidé.

De nombreuses alternatives existent pour remplacer le sucre comme ajouter de la vanille en gousse/poudre, de la cannelle, du café en poudre, de l’orange amère, de l’amande amère… dans vos produits laitiers par exemple (ou à base de jus végétaux) ou éventuellement de la stévia naturelle (feuilles broyées). Vous aimez les yaourts aux fruits ? Alors achetez simplement des yaourts natures et coupez un fruit frais dedans, il ne pourra être que meilleur que le yaourt aux fruits industriel.


Au-delà de l’aspect santé, nous vous rappelons que les édulcorants et les produits lights ne font pas maigrir.


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy

#conseils

NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png