Tout savoir sur l'importance de la mastication


l'importance de la mastication make me healthy

Qui parmi vous a tendance à manger trop vite ? Nous sommes nombreux dans ce cas, qui plus est, sans forcément en avoir conscience. Or prendre à minima 20 minutes pour un repas est essentiel.

Prendre le temps de mastiquer, apprécier son repas sans être distrait par la télévision ou son téléphone. En effet, le fait d’être concentré(e) sur un écran aura tendance à augmenter la quantité de nourriture absorbée puisque l’on a moins conscience de ce que l’on mange, notre esprit étant ailleurs.


En se recentrant sur son repas et en prenant le temps de mastiquer longtemps vos aliments, vous sécrétez plus de salive et aidez ainsi votre organisme à mieux digérer tout en augmentant votre sentiment de satiété. Le problème c'est que nous sommes toujours pressés et parfois trop gourmands et nous avalons notre repas bien trop rapidement alors pensez-y... A chaque repas, installez-vous confortablement, prenez le temps, appréciez le moment et le contenu de votre assiette ! ⠀


D'après le livre "Mange Médite Profite", découvrez l'utilité de la salive en 5 points :


1. Sécrétée à raison de 1 à 2 litres par jour, par les glandes salivaires situées dans la bouche, la salive fait partie du système masticateur au même titre que les dents, les muscles qui permettent l'articulation de la mâchoire et la langue qui déplace les aliments pour qu'ils soient broyés par les molaires. ⠀


2. Elle prépare les aliments pour la digestion tout en humidifiant les muqueuses, ce qui facilite la mastication et joue un rôle important dans la perception du goût.


3. Composée à 99% d'eau, elle contient une enzyme, l'amylase, qui aide à digérer l'amidon des aliments à condition de ne pas manger chaud car elle se dégrade à 37°.


4. Elle participe à la satiété. Plus vous mastiquez, plus vous sécrétez de la salive, plus vite vous êtes rassasié(e). Quand vous mâchez, votre cerveau libère un neurotransmetteur ; l'histamine, impliqué dans la régulation de la satiété. Ce n'est donc pas la quantité absorbée qui intervient ici sur la régulation de l'appétit mais le fait de mâcher longuement.


5. Grâce aux éléments qu'elle contient, elle participe à la protection immunitaire de l'organisme en freinant la croissance des bactéries, des virus et des champignons.

Voici comment prendre le temps de manger en 10 étapes :


ETAPE 1 : Regardez l’heure du début de votre repas. L’idéal est de manger en 20 à 30 minutes.

ETAPE 2 : Éteignez la télévision et autres distractions.

ETAPE 3 : Prenez conscience de ce qu’il y a dans votre assiette. « Mon assiette est-elle équilibrée ? Ma présentation est-elle soignée ? Ai-je mis de la couleur dans mon assiette ? Suis-je fièr(e) de ce que je me suis préparé(e) ? »

ETAPE 4 : Prenez une première bouchée, mastiquez, posez vos couverts et concentrez-vous sur le goût et les sensations de votre première mise en bouche.

ETAPE 5 : Prenez une bonne gorgée d’eau.

ETAPE 6 : Continuez à déguster votre plat en mastiquant à chaque bouchée.

ETAPE 7 : Faites des pauses en discutant avec vos collègues, amis ou famille. Si vous êtes seul(e) lisez un article ou notez vos idées et/ou ce qui vous passe par la tête sur un papier.

ETAPE 8 : Demandez-vous si vous avez encore faim pendant le repas. C’est important de se questionner souvent. Je passe au dessert si j’ai encore faim, sinon je le garde pour plus tard.

ETAPE 9 : Quand vous avez terminé votre repas, demandez-vous si vous ressentez la satiété, si oui regardez l’heure de fin de repas.

ETAPE 10 : Vous n’avez plus faim, mais vous ressentez une petite envie de sucré ? Profitez-en pour déguster un carré de chocolat noir en vous concentrant sur son goût et toutes les saveurs qu’il dégage. ⠀⠀