Pourquoi prendre une collation ?


Lorsque nos diététiciennes créent les programmes de nos patients, elles intègrent toujours au moins une collation par jour. C’est quelque chose qui fait partie de nos programmes et qui est très important pour nous, pour diverses raisons.


La collation est souvent mise de côté par de nombreuses personnes qui pensent qu'elle est réservée aux enfants : le goûter ! D’autres sont convaincus que prendre une collation « fait grossir ». Quel dommage, c’est une erreur ; elle a toute sa place et est même recommandée dans le cadre d’une alimentation équilibrée.


Tout d’abord, il faut bien faire la différence entre une collation et un grignotage. Une collation est un repas qui fait partie de la journée et qui est donc intégré et calculé dans l’apport énergétique global. Ainsi, une personne ayant un besoin énergétique de 1800 calories verra ses repas fractionnés en 4 ou 5 (1 à 2 collations) au lieu de 3 (sans collation). Le nombre de calories reste le même, il est simplement réparti d’une manière différente. Le grignotage est quant à lui consommé en supplément de l’apport énergétique nécessaire de la journée. Il est souvent de qualité nutritionnelle médiocre, et, étant un ajout aux besoins énergétiques journaliers, s’il est quotidien, peut entrainer une prise de poids.


Les intérêts de la collation sont multiples. Tout d’abord, en permettant de fractionner les apports alimentaires sur la journée, la collation va réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang) et ainsi limiter le stockage de graisses. Elle a donc tout son intérêt durant une perte de poids ou même dans le maintien de ce dernier. Le fait d’avoir une glycémique stable va aussi limiter les envies de sucre et donc de grignotages.


La collation est également là pour vous permettre de tenir le rythme d’une journée, en évitant les coups de fatigue et/ou les fringales. Que ce soit le matin et/ou l’après-midi, elle permet de combler la durée entre deux repas principaux. La collation apporte de l’énergie tout au long de la journée et évite ainsi de se « jeter » sur le déjeuner ou le dîner car on serait affamé. Cela évite aussi des grignotages en préparant le repas et permet de prendre son temps pour la préparation de ces derniers : vous n’êtes pas affamés, vous n’êtes pas pressé. Et cela a très souvent impact sur la qualité nutritionnelle finale du repas. C’est aussi les grignotages au bureau que vous évitez, lorsque la salle de pause est remplie de gâteaux ou qu’un collègue vous propose gentiment quelques chocolats, vous pouvez sortir votre collation.


Enfin, en faisant des repas plus réguliers, ces derniers seront plus légers et la digestion n’en sera que meilleure.

Nos diététiciennes sont là pour calculer vos besoins énergétiques et établir un fractionnement qui vous conviendra. Ainsi, la collation peut être sucrée comme salée, avec un fruit frais et des oléagineux/de la purée d’oléagineux, un mini-sandwich fromage crudités, un fruit frais et un yaourt, etc.


Nos recettes de collations sucrées

Nos recettes de collations salées


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy

#conseils

NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png