Que choisir au restaurant ?


On nous dit souvent « Oui mais, j’ai une vie sociale, moi ! Je ne vais pas arrêter les restaurants parce que je suis votre programme ! ».


Rassurez-vous, qui dit « suivre un de nos programmes » ne veut pas dire se couper du monde.


Il existe deux solutions au restaurant : soit vous utilisez votre joker soit vous faites les bons choix pour que votre repas suive les grandes lignes de votre programme.


Alors bien-sûr, si vous avez réservé une table dans un restaurant gastronomique ce week-end : PROFITEZ. Ces moments sont tellement délicieux qu’il faut savoir les savourer.


Par contre, si votre patron vous invite à la brasserie à côté du bureau pour une réunion avec vos collègues, peut-être qu’il sera plus judicieux d’essayer de suivre votre programme et utiliser votre joker habituel pour un repas partagé avec vos proches ?


C’est à ce moment-là que nous vous conseillons de faire une rapide étude de la carte afin de faire les bons choix. Pour autant, faire les bons choix ne veut pas dire que vous n’allez pas vous faire plaisir durant le repas, simplement les plats trop riches, difficiles à digérer seront mis de côté.

Attention, très souvent lorsque l’on veut bien faire, nous avons tendance à nous orienter vers une salade. Cependant, cette dernière peut être bien plus riche qu’un autre plat, avec l’ajout d’ingrédients très énergétiques. A l’inverse, une salade peut être composée uniquement de quelques feuilles de laitue, deux-trois tomates cerises et un œuf dur, ce qui ne vous calera absolument pas et pourra ainsi entrainer des grignotages ensuite.


Gardez en tête que l’idéal sera toujours d’avoir une portion de protéine (animale ou végétale), une portion de féculents et une portion de légumes (crus et/ou cuits) ; sans oublier la matière grasse, que généralement les chefs n’oublient pas.


Et surtout OSEZ ! Osez demander à modifier l’accompagnement, osez demander ce que contiennent les plats, osez demander un supplément de légumes. Vous vous rendrez rapidement compte que la plupart du temps cela passe inaperçu car les serveurs ont l’habitude, et cela ne pose généralement aucun problème en cuisine.


Vous pouvez vous orienter vers un poisson grillé qui sera souvent servi avec des légumes et prendre quelques tranches de pain pour avoir votre féculent. Si c’est une viande qui vous attire davantage, évitez celle proposée en sauce et préférez la viande grillée. Elle sera certainement servie avec un féculent, demandez à ce moment-là un supplément de légumes. Bien-sûr, si la viande grillée est servie avec des frites, demandez s’il est possible d’avoir plutôt des pommes de terre au four ou du riz à la place, par exemple. Si c’est une salade composée vous fait envie, osez demander sa composition ; est-il possible d’avoir plus de légumes que de féculents ?


Si le restaurant propose des bowls, cela peut aussi être un bon choix. Cependant, faites attention à leur composition, ils sont souvent composés d’une base de féculents, et accompagnés de quelques légumes et d’une petite portion de protéine. L’idéal est la répartition inverse, avec une base légumes accompagnée de féculents et protéine. Là encore il suffit de poser la question et éventuellement demander une petite modification au chef.


Souvenez-vous que l’alcool n’est pas une obligation ; un jus de tomates, un Perrier tranche ou une citronnade maison pourront tout autant vous désaltérer à l’apéritif. Et l’eau est la seule boisson recommandée pour accompagner un repas.


En dessert, orientez-vous vers une salade de fruits frais (si elle est faite maison, sinon gare au sucre et sirop ajoutés) ou des fraises gariguettes (sans chantilly !), une coupe de framboises fraiches, une faisselle ou encore un fromage blanc (attention au coulis de fruits proposé avec, qui peut être très sucré). Si ces choix ne sont pas proposés, vous pouvez terminer le repas avec un thé, une infusion ou encore un café et croquer dans un fruit sur le chemin du retour.


Soyez rassurés, lorsque vous l’aurez décidé, vous pourrez tout à faire suivre votre programme au restaurant, tout en vous faisant plaisir.


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy

#cuisine #astuce #conseils

NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png