Quels produits laitiers consommer ?


faut il consommer des produits laitiers

Il est aujourd’hui difficile de se faire un avis sur les produits laitiers. Certains professionnels de santé les mettent en avant comme des indispensables pour avoir des os solides et d’autres prouvent le contraire et démontrent que d’autres aliments apportent tout autant de protéines et calcium. Il semblerait même qu’il soit finalement déconseillé d’en consommer en trop grande quantité.


Mais alors qu’en est-il ? Les produits laitiers sont-ils bon pour votre santé ? Lesquels sont recommandés dans le cadre une alimentation équilibrée ? Nous sommes là pour répondre à vos questions.


Combien de produits laitiers par jour ?

Il faut savoir que la recommandation du Programme National Nutrition Santé (PNNS) concernant les produits laitiers a évolué à la baisse. La recommandation passe ainsi de 4 produits laitiers par jour à 2 pour un adulte.

Cela en dit long sur ces derniers, malgré un puissant pouvoir des lobbies du lait. Ils ne seraient finalement pas si « indispensables » qu’on veut bien nous le dire.

Mais la consommation de produits laitiers est aussi un choix qui doit prendre en compte votre ressenti et vos envies. Si vous souhaitez consommer des produits laitiers car vous les appréciez, il faudra simplement vous limiter à 2 portions maximum par jour et les choisir de qualité. Cela peut par exemple être un yaourt et une portion de fromage (30/40g) ou un bol de lait (250ml) et un fromage blanc.


A l’inverse, si les produits laitiers ne vous attirent pas, sachez qu’ils ne sont pas indispensables à votre bonne santé. Il suffit simplement d’équilibrer votre alimentation avec d’autres aliments qui vous apporteront autant de protéines et de calcium. Nos diététiciennes sont là pour vous accompagner.

Et pour remplacer les produits laitiers uniquement d’un point de vue « texture » vous pouvez vous orienter vers les alternatives végétales aux produits laitiers.


Comment bien choisir ses yaourts ?

Si vous appréciez les produits laitiers, orientez-vous vers des produits issus de l’agriculture biologique. En ce qui concerne les yaourts, les fromages blancs, la faisselle, les petits suisses, préférez-les natures. Vous pourrez ensuite les aromatiser vous-même à l’aide de cannelle, vanille en gousse / poudre, mélange d’épices à pain d’épices, cacao amer, coulis de fruits maison, dés de fruits frais ou fruits surgelés… Le goût et la valeur nutritionnelle n’en seront que meilleurs !


Nous vous recommandons d’éviter les produits laitiers aromatisés / aux fruits, qu’ils soient 0% ou non, « sans sucre » ou non (puisqu’ils contiennent alors des édulcorants). Les produits laitiers aromatisés et donc ultra-transformés contiennent souvent des additifs (épaississants, gélifiants, émulsifiants, colorants, conservateurs, édulcorants…). D’après la CLCV (association nationale de défense des consommateurs et usagers), ils contiendraient en moyenne 2,3 additifs. Une consommation régulière de ces derniers n’est pas recommandée sur le long terme, d’un point de vue santé.

Il faut également savoir qu’en plus des additifs, très souvent de la gélatine d’origine porcine ou bovine est ajoutée dans les produits laitiers aromatisés ; toujours dans un objectif d’amélioration de la texture.

Sans le savoir, vous absorbez alors toutes sortes d’ingrédients que vous ne souhaiteriez pas forcément retrouver dans votre yaourt. Surtout lorsqu’on se rappelle qu’un yaourt nature contient normalement uniquement du lait (éventuellement de la poudre de lait) et des ferments lactiques.


Pour être certains de ce que vous consommez, la meilleure solution est de choisir (ou faire) vos yaourts, fromages blancs, faisselles, petits suisses : natures. Et si vous hésitez encore à sauter le pas, on vous l’assure, un yaourt avec des fraises fraîches que vous aurez coupé en petits quartiers à l’intérieur sera bien plus savoureux qu’un yaourt à la fraise industriel (de notre côté, nous y cherchons encore les fraises).


Comment bien choisir son fromage ?

Pour les choisir de qualité, orientez-vous vers des fromages bio ou de chez un fromager. Évitez les fromages industriels.

Sachez également que plus un fromage est frais (chèvre frais, brousse, ricotta, …) et moins il est gras. À l’inverse, plus un fromage est dur et sec, plus il est riche en lipides. Bien-sûr, un fromage crémeux sera aussi riche en lipides.

Le fromage frais est plus humide et contient entre 70% à 80% d’eau. Cependant, les fromages frais et les fromages secs ont chacun leurs avantages nutritionnels et l’idéal est donc de les alterner.


Concernant les fromages râpés, l’idéal est de choisir votre fromage entier afin de choisir un fromage de qualité et de le râper chez vous, au fur et à mesure de votre consommation (parmesan, gruyère, comté…).


Tout comme les fruits et légumes, les fromages ont une saisonnalité. Suivre cette dernière vous permettra également de bien sélectionner votre fromage.

Le goût du fromage dépend en grande partie du lait utilisé pour sa fabrication. Or, celui-ci est lié à l’alimentation des animaux. Il a une saveur différente si l’animal (vache, chèvre, brebis…) a passé ses journées en prairie à brouter de l’herbe fraîche ou s’il a été nourri au foin et aux granulés dans une étable.

La saisonnalité c’est aussi une question de bien-être animal, avec le respect des cycles naturels des animaux. S’il n’est pas respecté, c’est un désaisonnement artificiel qui est imposé aux animaux avec des traitements hormonaux, la pose puis le retrait d’éponges vaginales, des traitements lumineux en venant modifier le photopériodisme des animaux de manière artificielle.

Mais pas d’inquiétude, nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair. Vous pouvez consulter nos calendriers de fromages de saison et n’hésitez pas à demander conseil à votre fromager également.

Enfin, vous pouvez aussi tester les fromages végétaux pour varier vos apports nutritionnels et vos recettes.


Les différents laits

Il est également intéressant de varier les laits, et ainsi consommer des yaourts, fromages blancs, laits et fromages de vache, chèvre ou encore brebis.

Favorisez les yaourts ½ écrémés, le lait écrémé ou ½ écrémé, et les fromages blancs 0% ou ½ écrémés.


Vous pouvez également varier votre alimentation avec des « laits végétaux » tel que les yaourts natures à base de lait de soja, d’amande ou encore d’avoine, ou encore les laits/jus végétaux d’amande, avoine et soja qu’il sera important de choisir sans sucres ajoutés et enrichis en calcium.

Les différents laits végétaux peuvent être consommés tel quel mais également être incorporés dans vos recettes comme des pancakes, des gaufres, des gâteaux, des porridges, des tartes, etc. Soyez curieux, la variété dans l’assiette, il n’y a rien de mieux !


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy


NOS CONSEILS EN NUTRITION

BESOIN DE CONSEILS NUTRITIONNELS PERSONNALISÉS ? EN SAVOIR PLUS

NOS DERNIERS ARTICLES ET CONSEILS