top of page

Vrai ou faux : Il faut se priver après un "écart"


éviter les privations après un écart

C’est le réflexe de bon nombre de personnes : après les excès, la restriction.

Mais c’est malheureusement une mauvaise habitude. Au contraire, libérez-vous de ces privations que vous vous imposez. Il n’en sera que mieux pour votre santé et votre moral !


Se priver après un écart


En vous privant sur les repas qui suivent ce que vous considérez comme un écart, vous allez vous affamer en plus de déstabiliser votre organisme et votre métabolisme, ce qui va entraîner de la frustration, qui elle-même peut à nouveau entraîner des excès voire de la compulsion alimentaire. Les repas « exceptionnels » plus riches qu’habituellement font partie de la vie : les repas en famille, entre amis, etc. Il ne faut ni les diaboliser, ni essayer de les compenser.


Se priver après un « écart » est une réaction que de nombreuses personnes ont, vous n’êtes pas du tout seul(e) à essayer de compenser de cette manière. Nous avons l’habitude d’accompagner nos patients pour les aider à sortir de ces habitudes, et se sentir mieux dans leurs baskets. L’objectif est de prendre soin de votre santé, tout en vous libérant de ce que vous vous imposez et qui peut rapidement vous compliquer la vie !


Les effets de la privation sur votre organisme


Certaines personnes sautent un ou plusieurs repas, d’autres suppriment les féculents, d’autres les matières grasses… Chacun a sa méthode « maison ». Faites un cadeau à votre organisme : oubliez la privation. D’autant plus que lorsque vous n’apportez pas l’énergie suffisante et nécessaire à votre organisme pour son bon fonctionnement, il aura tendance, au fur et à mesure, à stocker la moindre calorie absorbée, en prévision d’une nouvelle privation. Pour mieux comprendre ce mécanisme, n’hésitez pas à consulter notre article "Pourquoi manger plus pour perdre du poids".


L’une des principales raisons qui entraîne les excès est le fait de se priver. C’est effectivement un cercle vicieux sans fin : vous vous privez parce-que vous avez fait des excès.


Stop aux privations après un écart


Pour mettre fin au mécanisme de privation après un écart il faut commencer par reprendre votre alimentation habituelle après un « excès ». Pour que votre alimentation habituelle soit équilibrée, il est important de vous faire accompagner par une diététicienne afin qu’elle calcule, en fonction de vos besoins, une alimentation adaptée, d’un point de vue nutritionnel et énergétique. Elle vous proposera également un fractionnement adapté.


En rééquilibrant votre alimentation vous allez manger à votre faim, apporter à votre organisme ce dont il a besoin pour être en bonne santé et pouvoir suivre vos éventuels objectifs si vous en avez (perte de poids, objectif sportif, prise de poids, etc). Vous allez également en apprendre beaucoup au sujet de la nutrition, de manière à être autonome en fin de suivi.


Pas à pas vos « excès » pourront se transformer simplement en repas plus riches qu’habituellement. Votre diététicienne vous aidera également à déculpabiliser ces moment-là et à faire en sorte que vous ne mettiez plus le doigt dans l’engrenage de la compensation.


Se faire plaisir au quotidien


Une alimentation équilibrée c’est aussi une alimentation variée, qui vous apporte du plaisir au quotidien pour perdurer sur le long terme. Ainsi, vous n’attendrez plus le week-end ou le moment idéal pour « craquer » et céder aux excès. En étant suivi par l’une de nos diététiciennes, vous vous rendrez compte que de nombreux plats et aliments que vous appréciez peuvent tout à fait être consommés au quotidien et entrer dans l’équilibre alimentaire. Tout est une question de portions, d’association et de sélection d’aliments.


Il y aura bien-sûr toujours les repas « exceptionnels » ou vous mangerez un peu plus qu’habituellement, mais vous ne ressentirez plus le besoin de « rattraper » tout ce que vous n’avez pas pu manger au court de la semaine ; ou le besoin de vous remplir car vous avez été tiraillé par la faim pendant plusieurs jours. Vous ne ressentirez plus le besoin d’être dans l’excès. Vous mangerez certainement un peu plus, mais vous saurez aussi reprendre votre alimentation habituelle ensuite, sans frustration. Votre organisme ne pourra que vous remercier de cette meilleure régularité, dont il a extrêmement besoin !


N'hésitez pas à écouter également notre podcast ÉPISODE 93

Vrai ou faux : Il faut se priver après un "écart" par notre diététicienne Marie




コメント


NOS CONSEILS EN NUTRITION

BESOIN DE CONSEILS NUTRITIONNELS PERSONNALISÉS ? EN SAVOIR PLUS

NOS DERNIERS ARTICLES ET CONSEILS

QUI SOMMES-NOUS ?

Make Me Healthy, c’est une équipe de diététiciennes-nutritionnistes diplômées proposant des rééquilibrages alimentaires adaptés à vos besoins et votre mode de vie, sous la forme de programmes alimentaires uniques, conçus pour vous. Notre plus ? Toutes les consultations de suivi avec nos diététiciennes se font à distance, par téléphone, et nos patients ont accès à une application pour les accompagner au quotidien (accès au programme alimentaires, aux conseils nutritionnels, à +800 recettes...)

bottom of page