Nos astuces pour manger sainement avec un petit budget


Vous souhaitez manger plus sainement et prendre soin de votre santé mais vous avez un petit budget ? Pas d’inquiétude, nous allons vous aider grâce à nos astuces et celles de notre communauté !


Manger équilibré demande de l’organisation et certains choix quotidien, il est vrai, mais qui sont à portée de tous, même de ceux ayant un budget course limité.


- Privilégiez des produits bruts : Nous vous garantissons qu’un panier de produits bruts que vous cuisinerez vous-même (féculents, protéines, légumes, fruits, matières grasses, épices…) vous reviendra moins cher qu’un panier de produits industriels, déjà transformés. Sans parler des avantages d’un point de vue santé bien sûr… Outre les bons petits plats que vous pourrez vous cuisiner facilement (bowls, woks, salades, soupes…) vous pourrez également réaliser très simplement vos propres compotes, yaourts, pains complets ou encore purées d’amande.


- Préparez vos lunch box : Vous gagnerez du temps mais aussi de l’argent en préparant vos repas à l’avance. En effet, manger à l’extérieur coûte plus cher que de préparer sa lunch box (ou son sandwich healthy) et vous pourrez ainsi déjeuner pour 3 à 4€ plutôt que de dépenser le double pour un déjeuner sur le pouce, pas toujours à la hauteur de vos espérances. Il en est de même pour les collations : un fruit et quelques amandes vous coûteront moins cher et seront bien plus sains qu’une barre de céréales du distributeur.


- Comparez les prix : Que vous fassiez vos courses en supermarché « classique » ou en magasin bio, n’hésitez pas à comparer le prix au kilo des produits que vous achetez le plus régulièrement, d’un magasin à un autre mais aussi entre les différentes références dans un même magasin. Il vous faudra un peu de temps pour comparer les prix au début mais vous saurez ensuite exactement vers quels produits vous tourner. Vous serez probablement étonnés de constater des variations importantes pour des produits de qualité comparable, notamment en vous tournant vers le rayon vrac. Si vous n’êtes pas habitué de ce rayon, il vous suffira de comparer les prix de quelques produits comme les flocons d’avoine, les amandes ou encore le quinoa pour vous rendre compte que le vrac présente de nombreux atouts. En effet, en plus de proposer des prix généralement plus bas, il permet de choisir la quantité exacte souhaitée pour éviter le gaspillage mais aussi d’un point de vue écologique, d’éviter le sur-emballage en privilégiant des sacs réutilisables en papier ou en tissus.


- Choisissez des DLC courtes et des invendus : De plus en plus de magasins et primeurs, notamment bio, proposent des prix réduits sur les produits ayant une date limite de consommation courtes (produits laitiers, épicerie, pain…) et sur les invendus de fruits et légumes. Évidemment, cela implique de consommer rapidement ces produits mais vous permettra de faire des économies et de réduire en même temps le gaspillage alimentaire. Ce sera ainsi l’occasion de tout cuisiner/cuire dès votre retour de courses et ainsi avoir vos repas de la semaine prêts en avance.


- Achetez en promo : Certains supermarchés proposent parfois des offres promotionnelles, dans ce cas, n’hésitez pas à acheter en plus grande quantité pour faire des économies mais attention, ne tombez pas dans les pièges du marketing et choisissez uniquement des produits que vous consommez habituellement et que vous auriez acheté dans tous les cas. S’il s’agit de produits pouvant se conserver longtemps vous pourrez les stocker dans vos placards, dans le cas contraire, n’hésitez à les cuisiner d’avance et/ou à congeler. Des solutions comme Too Good To Go ou Karma peuvent également être intéressants selon les offres, notamment pour les invendus des magasins bio. Certains sites de ventes privées comme Veepee.fr par exemple proposent également régulièrement des ventes de lots de produits bio. Là encore, n’achetez que ce dont vous avez besoin et vérifiez les plus au kilos.


- Réduisez les intermédiaires : Dans la plupart des cas, les produits que vous trouverez au marché seront moins chers que dans les grandes enseignes. Comparez les prix au kilos et choisissez attentivement les produits (de préférence local, bio et de saison) en demandant la provenance, il sera préférable de vous tourner vers un producteur en vente directe plutôt que vers un revendeur. Vous pouvez également vous tourner vers les AMAP, les paniers de producteurs ou mieux encore, aller directement vous fournir à la ferme. Les initiatives comme la Ruche qui dit oui peuvent également être intéressantes mais une fois encore, pensez à comparer le prix au kilos.


- Variez votre alimentation : Vous le savez, les produits de bonne qualité ont un coût et c’est notamment le cas de la viande et du poisson. La qualité et le goût des protéines animales que vous consommez aura également un impact sur votre santé et il est évident qu’un poulet élevé en plein air et nourri de grains bio sera plus cher qu’un poulet élevé en batterie, nourri aux OGM et sous traitement médicamenteux « de prévention ». La solution pour pouvoir s’offrir des protéines de bonne qualité est donc de varier : tournez-vous vers les œufs bio, les protéines végétales comme le tofu, le tempeh, le seitan ou encore vers les légumineuses qui vous permettront d’équilibrer vos dépenses sans rogner sur la qualité. Alterner les produits surgelés bruts et les conserves au naturel avec des produits frais pourra également vous aider à faire baisser votre budget courses.


- Rédigez une liste de courses : Si vous faites partis de ceux qui se perdent facilement dans les rayons de votre supermarché, attiré par les dernières nouveautés et les promotions en tout genre, pensez à faire votre liste de courses au préalable afin d’aller à l’essentiel et de ne placer dans votre panier que les produits dont vous avez besoin. Évitez absolument de faire les courses en ayant faim, il vous sera beaucoup plus compliqué de vous raisonner. Vous pourrez également établir votre planning de recettes hebdomadaire grâce à notre web app, ce qui vous permettra de générer votre liste de courses sur-mesure. Bien sûr, n’hésitez pas à remplacer les ingrédients les plus chers par d’autres alternatives : du saumon par de la truite, de la purée d’amande par des amandes que vous mixerez vous-même…


- Limitez le gaspillage : Quand on sait qu’en France, on compte en moyenne 20kg de déchets alimentaires par personne jetés chaque année : 13kg de restes de repas et de fruits et de légumes non consommés et 7kg d’aliments même pas déballés, il parait intéressant de vous partager quelques-unes de nos astuces pour réduire le gaspillage alimentaire : 1. Faites vos courses intelligemment (grâce à une liste et/ou un planning de recettes comme évoqué un peu plus haut). 2. Rangez votre réfrigérateur : les produits à consommer en premier devant, les produits entamés dans des boîtes hermétiques… 3. Cuisinez malin en adaptant les recettes en fonction de ce que vous avez dans votre frigo, en préparant des soupes/purée/wok avec les légumes moins frais ou encore en utilisant la totalité du produit (quand c’est possible bien sûr), exemple : un wok avec les bouquets de brocoli et une soupe avec le tronc. N’hésitez pas également à cuisiner des produits que vous n’aurez pas le temps de consommer et à les congeler. 4. N’ayez pas peur des dates limite de consommation, de nombreux produits peuvent se consommer sans risques après leurs dates de péremption : +10 jours pour les yaourts, +2 semaines pour le fromage, +4 semaines pour les œufs, + 2 mois pour le lait non entamé…


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy






NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png