Comment lire les étiquettes des aliments ?


Les étiquettes des produits que nous achetons sont souvent complexes à décrypter ; volontairement ou non, les industriels ont tendance à ne pas nous faciliter la tâche ! Nous allons voir ensemble quelques astuces pour vous aider.


Tout d’abord rappelons-nous qu’il est essentiel de s’orienter vers des produits BRUTS (et bio si possible). Qui dit produits bruts, dit liste d’ingrédients extrêmement courte puisque nous parlons d’un seul ingrédient. Il s’agit de la meilleure manière de choisir ce que nous consommons réellement.


L’idéal serait d’acheter des fruits, des légumes, des céréales complètes, de l’huile végétale, du poisson, des œufs, du tofu, de la viande… et de les cuisiner vous-même. Tout cuisinier sait ce qu’il met dans ses plats. Et de ce fait aucun problème de décryptage !


Ce qu’il faut également que vous sachiez c’est que sur une liste d’ingrédients, l’aliment en tête de liste est celui qui est présent en quantité la plus importante. Voilà pourquoi votre pâte à tartiner devrait afficher le cacao ou les noisettes et non le sucre en premier.


Ensuite, il est nécessaire de faire attention à soigneusement éviter tous les produits qui afficheraient une liste d’ingédients interminable, des additifs (type E338, E270,…), ou encore du sucre (sirop de glucose, dextrose, sirop de riz, maltodextrine…) qui n’aurait pas lieu d’être dans un produit salé par exemple.


Nombre d’entre vous ont très souvent les yeux rivés sur le tableau de valeur nutritionnelle du produit, cependant déchiffrer ces valeurs est bien plus complexe qu’étudier une liste d’ingrédients. Préférez regarder cette dernière qui vous aidera bien plus…et vous mènera certainement plus souvent à reposer un produit. C’est une très bonne méthode, avant même d’utiliser votre application qui permet de scanner le produit.


Faites également attention aux allégations qui peuvent vous induire en erreur : cette compote vous a attiré car elle est « allégée en sucre ». Mais une compote n’a pas à contenir de sucre ajouté, le fructose naturellement présent dans les fruits est suffisant pour lui apporter toute sa douceur.


Concernant les produits animaux, pensez à favoriser les produits portant la mention « élevé en plein air » et si possible BIO. Ne vous fiez pas aux jolies photos marketing de poulets gambadant dans la prairie, mais davantage à cette mention ou, pour les œufs, au chiffre 0. La catégorie 0 indique que les poules ont été élevées en plein air et ont été nourries et soignées dans le respect de la charte de l’agriculture biologique. La catégorie 1 indique que la poule a été élevée en plein air. Les catégories 2 et 3 sont à bannir ; tant pour la qualité du produit et de ce fait votre santé, que pour le bien-être et le respect de l’animal.


Dernier point important, nous vous recommandons bien-sûr de consommer un maximum et si possible la totalité de produits bio (ou de votre potager !), cependant un produit à base d’ingrédients issus de l’agriculture biologique n’est pas forcément bon pour l’équilibre alimentaire, votre santé ou peu calorique. Souvenez-vous que les bonbons, les gâteaux et le pâté de campagne BIO existent…


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy

#cuisine #conseils #astuce

NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png