Les aliments contre les ballonnements


Dans la majorité des cas, les désagréments digestifs tel que les ballonnements ou les gaz sont causés par une alimentation déséquilibrée et/ou des aliments de qualité nutritionnelle médiocre.


Effectivement, certains aliments fibreux peuvent également entrainer des désagréments digestifs, mais dans la majorité des cas, un rééquilibrage alimentaire permettra de diminuer voire arrêter les ballonnements et retrouver un ventre plus plat et dégonflé.


Les ballonnements sont comme un signal d’alerte, une défense de notre organisme qui vous dirait « arrête de me donner n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment ».


Cela peut donc être causé par des aliments de mauvaise qualité nutritionnelle, tel qu’un excès de protéines animales riches en acides gras saturés (viande rouge, charcuteries, …), de produits sucrés, de produits industriels (graisses saturées, sucre, sel, additifs), d’alcool. Bref, de l’ensemble des aliments déconseillés pour être en bonne santé. Il peut aussi s’agir d’un manque d’aliments pouvant vous apporter des fibres comme les légumes ou encore les céréales complètes.

L’eau gazeuse consommée trop régulièrement peut aussi causer des désagréments digestifs.


Par ailleurs, des états émotionnels comme le stress, l’anxiété ou le fait de manger trop rapidement, dans l’agitation sont aussi des facteurs de ballonnements. Et malheureusement très souvent ce sont une accumulation de ces facteurs que l’on observe.


Le simple fait de rééquilibrer votre alimentation supprimant les aliments cités ci-dessus et en les remplaçant par des aliments de bonne qualité nutritionnelle tel que des protéines végétales ou animales (BIO, sélectionnées), des féculents complets, des légumes ou encore des fruits vous permettra de retrouver un confort digestif. Nous vous recommandons également de mettre en place trois repas réguliers ainsi qu’une à deux collations par jour.


Une personne en bonne santé, n’ayant pas de pathologie intestinale/digestive particulière, voit dans 99 % des cas ses ballonnements diminués voir supprimés au bout d’une à deux semaines de rééquilibrage alimentaire.

Si ce n’est pas le cas, pensez à consulter une diététicienne. Vous pouvez aussi limiter les aliments très fibreux comme les légumineuses ou fermentescibles comme les différents choux. Mais si vous n’avez pas d’inconforts digestifs, nous vous rappelons qu’il est inutile de les supprimer de manière « prévisionnelle ».


Un petit coup de pouce peut vous aider, c’est le charbon végétal. Il sera un allié en début de rééquilibrage mais ne pensez pas le prendre comme « solution magique » si vous continuez à alterner fast-food, alimentation industrielle et soda… ou en lendemain d’un repas trop riche durant lequel vous avez mangé au-delà de votre faim, sans écouter vos signes de satiété. Votre corps se défend alors, et c’est normal. Prendre soin de vous passe par l’alimentation, souvenez-vous en.


Pour finir, une fois le rééquilibrage alimentaire bien en place, il peut être très intéressant d’entamer une cure de probiotiques dans le but de restaurer votre flore intestinale qui est mise à rude épreuve de par notre mode de vie actuel : pollution, antibiotiques, alimentation industrielle…. La cure de probiotique est recommandée au moins une à deux fois par an, même si vous ne souffrez pas désagréments digestifs. Soignez votre flore intestinale, elle vous le rendra bien !


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy

#bienêtre #conseils

NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png