Comment lutter contre la rétention d'eau ?


La rétention d’eau est une problématique plutôt inconfortable mais que malheureusement beaucoup de personnes, notamment des femmes, rencontrent.


Il s’agit d’une accumulation d’eau dans un tissus de l’organisme. Cela provoque généralement le gonflement de cette zone et peut-être douloureux. Le plus souvent on constate cela au niveau de jambes et des chevilles.


Le premier réflexe de nos patients est généralement de diminuer leur consommation d’eau : « oui, vous comprenez, j’ai trop d’eau, donc j’ai décidé de boire le moins possible ». C’est une erreur ! Il faut, au contraire, bien s’hydrater avec au minimum 1,5 à 2 litres d’eau par jour, et si possible, plus qu’habituellement.


Ensuite, bien évidemment votre alimentation va être primordiale. L’idéal est de consulter une diététicienne afin de mettre en place une alimentation équilibrée.


Une fois le rééquilibrage alimentaire mis en place, il s’agira d’orienter votre alimentation vers une forte réduction de sel. Pour cela, il faut absolument éviter de saler ses plats en utilisant plutôt des herbes et épices pour les relever (curry, poivre, persil, coriandre, paprika…) mais aussi de l’ail, des oignons ou encore de l’échalote. Petit à petit votre palet se réhabituera à de nouvelles saveurs, et vous ne pourrez plus resaler vos plats comme avant, ce qui est une très bonne chose !


Le sel d’ajout est une chose mais il existe également le sel « caché ». Évitez les produits industriels et transformés de manière générale, en favorisant des produits bruts (bio, locaux et de saison, si possible) que vous cuisinerez vous-même. Les charcuteries ainsi que le fromage sont également à éviter. Enfin, même si nous n’y pensons pas forcément, le pain contient une grande quantité de sel.


Pensez à avoir une activité physique régulière. Atteindre au fur et à mesure 5 séances de sport par semaine serait l’idéal, mais si ce n’est pas possible pour vous pour le moment, pensez au moins à marcher chaque jour, plusieurs fois par jour (en évitant ainsi d’avoir une position statique trop longue) pour favoriser la circulation sanguine. Objectif : 10 000 pas par jour. Puis, petit à petit, intégrez 1, puis 2, puis 3 séances de sport par semaine et ainsi de suite. L’objectif est la régularité.


Des massages quotidiens avec de l’huile de massage et/ou des jets d’eau peuvent également vous aider, sans oublier les drainages lymphatiques réguliers.


Enfin, les produits drainants sont à éviter. Il n’y a pas de solution miracle pour la rétention d’eau, c’est une hygiène de vie globale et sur le long terme. Les drainants peuvent aider ponctuellement mais une fois la cure terminée, le risque est de se retrouver au point de départ et l’objectif n’est pas d’être dépendant de ce type de produit. Il s’agit de régler le problème à la source et non de le cacher.


Pour retrouver du confort et chasser cette rétention d’eau petit à petit, il vous faudra faire un effort sur chacun de ces différents points, non pas pendant une semaine mais plusieurs semaines voire plusieurs mois.


Certaines personnes seront sujettes à la rétention d’eau toute leur vie et devront donc faire attention à leur hygiène de vie quotidiennement. Cependant, ces différents points sont également de bons conseils pour les personnes ne souffrant pas de rétention d’eau.


Article rédigé par Sarah Marin-Maire, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy

#bienêtre #astuce #conseils

NOS CONSEILS EN NUTRITION

Make Me Healthy propose des programmes de rééquilibrage alimentaire sur-mesure et à distance élaborés par une équipe de diététiciennes nutritionnistes et remboursés par les mutuelles

Accompagné par le

logo_instagram.png
logo_facebook_makemehealthy.png