Quelle alimentation adopter après une grossesse ?


Alimentation post-grossesse, conseils Make Me Healthy

Après une grossesse, les émotions ont été riches et il est important d'arriver à se reposer et à prendre soin de soi !

Et l’alimentation est l’un des éléments clé pour bien récupérer après la grossesse. Perte de sang, chute d’hormones, effort physique, fatigue, émotions multiples… autant de bonnes raisons pour apporter à votre organisme un stock de vitamines et de minéraux ainsi que l’énergie nécessaire pour que cette période se passe le mieux possible.


Les différentes catégories d’aliments à favoriser post-grossesse


Après l’accouchement, il est primordial de conserver ou de mettre en place de bonnes habitudes alimentaires. Ces dernières vous permettront de récupérer plus rapidement et d’être au meilleur de votre forme.


Pour cela, il faut avoir une alimentation équilibrée d’un point de vue quantitatif et qualitatif :

• Conservez une hydratation régulière : eau, infusions, eau aromatisée sans sucre ajouté maison... Essayez d’atteindre 1,5L par jour ; l’idéal étant 2L par jour (voire 2,5L si vous allaitez).

• Une portion de légumes de saison crus et/ou cuits (la moitié de l’assiette) à chaque repas et 3 portions de fruits dans la journée.

• Des féculents matin, midi et soir en favorisant les céréales complètes (pâtes/riz/semoule complète, flocons d’avoine complets, pain complet, quinoa, mille, petit épeautre, boulgour, farines complètes…) sans oublier les légumineuses (pois chiches, lentilles, pois cassés, haricots rouges/blancs…).

• Une portion de protéines au déjeuner et/ou au dîner : l’idéal est de varier vos apports nutritionnels en intégrant des protéines végétales dans vos menus, si ce n’est pas déjà le cas (tofu, tempeh, seitan, protéines de soja déshydratées). Si vous allaitez il faudra éviter le soja et consommer uniquement du seitan durant cette période. N'hésites pas à consulter notre article sur l'alimentation à adopter pendant l'allaitement.

• Faites le plein de lipides de bonne qualité, riches en oméga 3. Pour cela, misez sur les huiles végétales telles que l’huile de colza, de noix, de lin… Mais aussi les oléagineux (noix de Grenoble), les algues, les graines de lin, les graines de chia et les poissons gras (sardine, maquereau, saumon, truite…).

• Boostez vos réserves en fer en favorisant les aliments les plus riches : légumes à feuilles vertes, algues, cacao amer, sésame, tahin, graines de tournesol, amandes, noisettes, haricots rouges, lentilles, viande, poisson, œufs… Essayez autant que possible d’ajouter une source de vitamine C pour augmenter l’assimilation du fer (par exemple du jus de citron dans vos crudités ou encore un pamplemousse en dessert).


Privilégier le bio, brut, local et fait-maison


L’idéal est de sélectionner l’ensemble de ces aliments issus de l’agriculture biologique.


Selon certaines cultures et remèdes de grand-mère, il est conseillé d’adopter une alimentation plutôt chaude post-accouchement. Cela aurait des vertus apaisantes et cicatrisantes. Alors à vous les bouillons ou autres soupes maison.


Dans tous les cas, l’idéal reste de limiter au maximum tous les produits ultra-transformés / industriels / raffinés, le sucre, les sodas, l’alcool, le café… qui sont considérés comme des aliments pro-inflammatoires et n’aideront pas à votre rétablissement.

La règle d’or est comme toujours, des ingrédients bruts, de saison, bio et locaux, cuisinés maison.


Vous êtes fatiguée et Bébé vous occupe nuit et jour, nous le savons. L’objectif n’est surtout pas de passer des heures en cuisine mais tout simplement de prendre soin de vous pour pouvoir aussi prendre soin de Bébé.


N’hésitez pas à demander de l’aide pour la préparation des repas. Pensez également aux produits bruts surgelés : fruits, légumes, pains, viandes, poissons, fruits de mer… Il vous suffit de vous assurer que la liste d’ingrédients contient uniquement le légume ou le fruit par exemple, et aucun autre ingrédient ajouté comme du sucre, de l’huile, des sauces… et le tour est joué !

Les robots multifonction peuvent également vous êtes d’une grande aide ou encore un Soupmaker. Enfin, cuire à l’avance de grandes quantités de féculents, légumineuses, légumes (que vous stockerez dans des boites hermétiques au réfrigérateur) pour n’avoir plus que de « l’assemblage » à faire durant la semaine (avec des herbes et des épices, dans un wok) vous fera gagner énormément de temps tout en sortant moins de vaisselle, soit un gain de temps et d’énergie considérable sur la semaine complète.


L’importance de l’accompagnement par une professionnelle de santé

Une diététicienne de notre équipe pourra vous accompagner dans votre rééquilibrage alimentaire post-grossesse en vous proposant un programme alimentaire sur-mesure, contenant les portions correspondant à vos besoins et le fractionnement idéal. Elle réajustera votre programme alimentaire au fur et à mesure des semaines pour vous permettre d'atteindre vos objectifs. Votre diététicienne sera également là pour vous conseiller sur les aliments à favoriser, répondre à vos questions, vous donner des astuces d'organisation et de cuisine et vous accompagnera vers un mieux-être et un bien-être global.



NOS CONSEILS EN NUTRITION

BESOIN DE CONSEILS NUTRITIONNELS PERSONNALISÉS ? EN SAVOIR PLUS

NOS DERNIERS ARTICLES ET CONSEILS