Rééquilibrage alimentaire : Pourquoi peser ses aliments


Pourquoi peser ses aliments durant mon suivi diététique ?

Chez Make Me Healthy, lorsqu’une diététicienne élabore un programme alimentaire pour l’un de ses patients, elle calcule ses besoins énergétiques et nutritionnels en fonction de nombreux paramètres pour créer le programme le plus précis possible et qui réponde le mieux à ses besoins.

C’est un travail extrêmement minutieux, où le juste équilibre peut se faire à quelques grammes près. Votre diététicienne ajustera votre programme jusqu’à tomber sur les pourcentages exacts et nécessaires pour vous. C’est une juste répartition entre les macronutriments, le bon apport énergétique, les pourcentages de fractionnement adaptés ou encore le bon apport en micronutriments.


L’objectif est ensuite que vous puissiez suivre votre programme alimentaire en fonction de ces calculs afin que votre diététicienne puisse se rendre compte de l’impact du programme, de la réaction de votre organisme, de vos sensations, etc.

C’est essentiel afin qu’elle puisse ensuite réajuster et continuet à peaufiner votre programme alimentaire. Car là encore, les réajustements se feront pas à pas et sont des ajustements de 5 à 10g maximum jusqu’à trouver le programme idéal pour vous.


Sans peser vos aliments, il est extrêmement difficile (voir impossible) de tomber sur un chiffre précis. Comment savoir si vous avez versé 70g ou 100g de riz dans la casserole ? Comment vous rendre compte à l’œil nu si vous vous êtes servi 150g ou 200g de spaghettis dans l’assiette ?


Effectivement, 10g de riz en plus ou en moins ne va pas changer l’équilibre de votre semaine, rassurez-vous ! Mais une semaine compte 7 jours et à minima 21 repas ; 28 repas si l’on compte les collations.

Si à chacun de ces 28 repas vous avez toujours +/- 10g, cela va finalement représenter une grande quantité et aura un impact sur l’équilibre nutritionnel et les résultats escomptés.

Bien-sûr, que les grammages soient en supplément ou manquent dans l’assiette, l’impact est tout aussi important. Il est donc impensable de se dire « Je mets un peu moins, comme ça c’est certain que j'attendrai mes objectifs ».


Promis, c’est facile !

N’ayez aucune inquiétude, c’est simplement une question d’habitude et très simple à mettre en place.

Pour les légumes, nous vous demanderons simplement de les peser la première semaine du programme afin de vous rendre compte des portions car généralement, 9 patients sur 10 en consomment naturellement bien moins que ce qui est prévu dans leur programme alimentaire. Il est donc important de bien les peser la première semaine pour ne pas être en-dessous des quantités recommandées. Ensuite vous pourrez composer en fonction de votre appétit, puisqu’ils sont à volonté (au-delà du grammage recommandé).


Concernant les protéines, il est effectivement nécessaire de peser la viande, le poisson et le seitan. Par contre pour les œufs, le tofu et le tempeh, il sera facile de quantifier en fonction du nombre d’œufs ou des grammages indiqués sur les emballages des protéines végétales, conditionnées généralement par 100g ou 200g.


Pour les matières grasses, rien de plus facile, vous pourrez doser en cuillères.

De la même manière, le chocolat se compte en carré.


Les féculents devront quant à eux être pesés, tout comme le pain. Mais rassurez-vous, il vous faudra simplement avoir votre balance toujours à disposition sur votre plan de travail et cela ne prend réellement que quelques secondes.

Pour gagner du temps vous pouvez par exemple cuire à l’avance 4 portions de riz complet (ou autre céréale), il vous suffira ensuite de peser la totalité du riz cuit et de diviser en 4 portions.

L’idéal est de peser cru, avant cuisson. Tous les poids indiqués sur votre programme alimentaire seront indiqués crus. Mais si vous prenez le repas en famille / en couple, vous pouvez également tout simplement peser vos féculents cuits. Pour cela il vous suffira de doubler le poids cru indiqué sur votre programme, pour obtenir le poids cuit.


Pour résumer :

- C’est extrêmement rapide

- Installez votre balance sur votre plan de travail

- A peser réellement : viande, poisson, féculents, fromage

- Une des clés pour atteindre vos objectifs


Article rédigé par Sarah Marin, diététicienne nutritionniste et co-fondatrice de Make Me Healthy


NOS CONSEILS EN NUTRITION

BESOIN DE CONSEILS NUTRITIONNELS PERSONNALISÉS ? EN SAVOIR PLUS

NOS DERNIERS ARTICLES ET CONSEILS