Nutrition : Que faire après les fêtes ?


conseils nutrition après fêtes

01/ Repartir sur de bonnes bases : Recommencez à manger équilibré comme vous le faisiez en consommant principalement des produits bruts et de qualité (bio de préférence) avec des protéines (animales ou végétales), des légumes, des féculents complets ou semi-complets, des huiles végétales, des fruits, des oléagineux…); tout en veillant à avoir une bonne hydratation (1,5 à 2L d’eau par jour minimum).


02/ Favoriser les aliments qui aident à mieux digérer les graisses : l’artichaut, le radis noir, la carotte, le thym, le thé vert...


03/ Pratiquer une activité physique : si vous avez suivi nos conseils, il s’agira simplement de poursuivre l’entrainement.


04/ Dormir suffisamment : se coucher avant 23h notamment. En effet, les heures de sommeil avant minuit sont les plus réparatrices.


05/ Faire le plein de fruits et légumes (bio, de saison et si possible locaux) : Valable tout au long de l'année, la règle des 5 fruits et légumes par jour est d'autant plus importante à suivre après ce mois de décembre. Consommez des légumes sous toutes leurs formes : en crudités, au four, cuits à la poêle, grillés, en purée… et des fruits crus ou cuits, entiers, en salades et en compotes.

Ils vous apporteront la dose de vitamines et de fibres nécessaires à l'organisme pour éliminer les excès. En outre, sachez que les fibres, en gonflant dans l'estomac, provoquent une sensation de satiété quasi instantanée. Autrement dit, en remplissant votre estomac de bons fruits et légumes, vous ne lorgnerez plus sur les sucreries. C'est d'autant plus vrai avec les soupes. Hydratantes, réconfortantes et rassasiantes, elles sont vos meilleures alliées pour vous remettre des dîners festifs.

06/ Mangez des féculents complets et des légumineuses : Ce serait une grave erreur de votre part de supprimer le pain, et les autres sucres lents pour tenter de retrouver un ventre plat. Contrairement aux idées reçues, les féculents et les légumineuses (dans les bonnes quantités) ne vont pas vous alourdir mais plutôt vous caler. Et pour longtemps. Pas de fringale dans l'après-midi et donc aucun risque d'aller finir le ballotin de chocolats. Pensez à consommer des féculents complets ou semi-complets et à éviter tous les féculents blancs.

Ainsi, cuisinez pâtes, riz, semoule, céréales (blé, millet...) mais aussi lentilles, pois chiches et autres légumes secs, le plus simplement, avec juste un filet d'huile d'olive pour les assaisonner ou encore sous forme de wok/bowl. Jouez avec les épices et les herbes aromatiques. Le riz s'associe par exemple très bien avec le curry et le safran, les pâtes avec le basilic et la coriandre, les pois chiches avec le cumin…


07/ Respectez l'équilibre alimentaire : Quoi qu'il en soit, ne perdez pas de vue qu'alléger son assiette ne signifie pas moins manger. Se priver ou sauter des repas reste le meilleur moyen de craquer sur des aliments gras et sucrés. Continuez à équilibrer votre alimentation autour de trois repas par jour ainsi que votre ou vos collation(s). Gardez en tête la pyramide alimentaire qui schématise les besoins de notre corps. A la base, les fruits et légumes. Puis les produits céréaliers complets, fournisseurs d'énergie, ils sont naturellement sans matières grasses. Ensuite, les protéines : les œufs ainsi que les viandes et les poissons, qu'ils soient maigres (volaille ou poissons blancs) ou gras (agneau, mouton ou saumon et thon) mais aussi le tofu, le tempeh, le seitan ainsi que les protéines de soja déshydratées qui ont l’avantage d’être pauvres en acides gras saturés. Les produits laitiers (animaux ou végétaux) arrivent plus haut mais juste en dessous des matières grasses et du sucre qui représentent le sommet de la pyramide. Idéalement, vos repas doivent s'articuler autour de ces 5 éléments, les produits sucrés restant les seuls aliments non indispensables.


08/ Buvez beaucoup (d'eau !) : Pour éliminer les excès des fêtes, la meilleure stratégie reste de boire beaucoup. De l'eau avant tout, mais aussi des